30 mai 2007

La jeune fille, le prince charmant et l'argent 5

chromo2

Les lois de l’attraction

Dans l’inconscient s’agglutinent les mots, les images, laissés par les évènements qui ont construit notre vie. Ils s’aimantent, se collent, attirés par un son, une émotion associée, loin du fonctionnement et de la logique que nous connaissons éveillées. Ils forment une chaîne qui les soude et les fait résonner tous ensemble si l’un d’eux est sollicité. Les autres suivent, ils alourdissent de leur poids l’évènement que nous vivons. Comme un jeu de dominos, collés entre eux par une extrémité de chacun, la chute de l’un entraîne les autres.

Ecouter ces mots, regarder ces images, entendre ces émotions, permet de décoller ces bouts en surcharge. Les isoler pour pouvoir les traiter, les maîtriser. Ne plus être soumises à leur force aveugle. Parvenir à gérer des situations émotionnellement chargées.

La panique, l’angoisse vous prennent quand vous manquez d’argent ? Ou simplement quand vous devez y penser ? Vous évitez d’y penser ? Vous laissez traîner les factures pour ne pas y penser? Vous évitez de parler argent avec votre patron ? Comment envisagez-vous de vivre avec vos seules ressources en cas de séparation, accident ? Vous ne l’envisagez surtout pas ?

Prenez une feuille. Installez-vous au calme. Respirez. Et écrivez. Répondez aux questions qui suivent. Défaites la chaîne qui vous enserre.

  • Quand j'étais enfant comment ça se passait avec mes parents sur les questions d'argent? De quelle catégorie sociale faisions-nous partie? Est-ce que ça a encore de l'importance pour moi maintenant?

  • De quelle façon parlions-nous de l'argent? Comment cette question se posait-elle entre mes parents? Avec chacun de nous ? Avec les membres de la famille élargie? Y avait-il une solidarité familiale dans ce domaine?

  • Comment mes parents ont-ils géré les finances familiales? Quelle était leur attitude face aux dettes, au crédit, à l'épargne? Quelle était leur attitude face aux possessions matérielles?

  • Comment ma famille évaluait-elle la réussite? Argent, propriétés, diplômes, statut social ou autre?

  • Ais-je vécu des traumatismes ou des succès liés à l'argent? Quelles leçons en ai-je tiré?

  • Quelle est ma plus grande peur au sujet de l'argent?

  • Quelles attitudes et règles me suis-je fixées maintenant dans ce domaine? Comment est-ce que j'envisage mon avenir financier, celui de ma famille?

  • Qu’ais-je appris de mon histoire familiale qui va m’aider à faire de meilleurs choix ou à changer de comportement?

(adapté du travail de Ruth McKnight, Truckee Meadows Community College Re-Entry Center)

Développez la conscience de vos émotions. Notez ce que vous ressentez, identifiez les pensées qui créent ces sentiments. Quand ces émotions ressurgiront, au lieu d’en être envahie, vous essaierez de les remettre à leur place, dans le passé. Vous pourrez les détacher de la situation que vous vivez et ainsi mieux la gérer.

Posté par laurenced à 11:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur La jeune fille, le prince charmant et l'argent 5

    Je continuerai à te lire - je te lisais déjà et maintenant que j'ai mis un visage sur l'écriture, c'est top!

    Posté par Jussara, 11 juin 2007 à 23:53 | | Répondre
  • Je suis contente de t'avoir rencontrée au pique-nique, et j'ai dans l'oreille ton rire, il guérirait une armée de déprimés !
    Je viendrai te lire avec plaisir !
    A bientôt.

    Posté par Fauvette, 12 juin 2007 à 00:36 | | Répondre
  • Coucou !
    Je suis ravie de t'avoir rencontrée. Ta bonne humeur est tellement communicative !
    A bientôt, je reviendrai.

    Posté par Baïlili, 12 juin 2007 à 22:16 | | Répondre
  • Je suis revenue faire un tour, et lire attentivement... C'est vraiment, bien. Merci Laurence.

    Posté par Fauvette, 24 juin 2007 à 17:36 | | Répondre
Nouveau commentaire